Le Green Fest prend soin de l’audition de son public

par: cofees

Né il y a 6 ans à Sorgues, le Green Fest se veut un festival familial qui accueille toutes les générations, des grands-parents aux plus jeunes enfants.
Engagé depuis ses débuts, ce festival en plein air défend autant des valeurs écologiques que sociales ou sanitaires, s’inscrivant ainsi parfaitement dans la démarche RSE (Responsabilité Sociale/Sociétale) défendue dans la nouvelle charte du COFEES.

Sans attendre l’application du décret sur la prévention des risques dus aux bruits et aux sons (voir plus bas), ses équipes organisatrices ont toujours été conscientes des risques auditifs que peuvent engendrer l’écoute prolongée de la musique et les volumes importants.

Afin de préserver l’audition de ses festivaliers, le Green Fest a depuis un certain temps fait l’acquisition de protections auditives qu’il met gratuitement à disposition : casques réducteurs de bruits pour les plus jeunes et bouchons d’oreilles pour tous les participants. Ces outils de préventions sont distribués par des associations locales soigneusement sélectionnées en amont.

Que dit le décret « Son » ?
Entrée en application le 1er octobre 2018, le Décret n° 2017-1244 du 7 août 2017 relatif à la prévention des risques liés aux bruits et aux sons amplifiés impose de nouvelles règles aux « lieux ouverts au public ou recevant du public, clos ou ouverts, accueillant des activités impliquant la diffusion de sons amplifiés » , parmi lesquelles

  • La mise en place de mesures relatives à l’information du public sur les risques auditifs,
  • La mise à disposition gratuite de protections auditives individuelles
  • L’aménagement d’espaces ou de périodes de repos auditif

Des associations pour accompagner les festivals et lieux
Vendues en ligne, différentes types de protections auditives sont aussi proposés à tarifs préférentiels par deux associations Agi Son et l'association JNA.

Ces deux associations proposent également des kits de sensibilisation pour les publics, des formations et des conseils afin de pouvoir répondre au mieux aux règles imposées par ce décret, des campagnes de préventions : « Hein ?! » et « Nos Oreilles, on y tient » , et même une application gratuite pour mesurer le niveau sonore du lieu, le « Sonomètre JNA»