La Responsabilité Sociale des Entreprises adaptée aux festivals

par: cofees

Fin 2018, dans le cadre du renouvellement de leur charte interne et parce que les valeurs qu’ils partagent vont bien au-delà de la seule conscience environnementale, les membres du COFEES ont décidé d’intégrer la notion de RSE, ou Responsabilité Sociale des Entreprises, notion illustrée par ces derniers lors de la conférence annuelle du Collectif en avril 2019.

On parle donc aujourd'hui de gouvernance partagée , comme déployé par l'Espace Culturel de Chaillol; de promotion de la diversité culturelle et l'égalité Hommes/Femmes, enjeux 2019 du Festival d'Aix; de la sécurité des publics sur des sites dit à risques comme celui occupé par les Plages Electroniques à Cannes; de favoriser l'éco-mobilité des équipes entre les sites qu'exploitent les Suds à Arles; de garantir l'équité entre les équipes qu'ils soient professionnels, bénévoles, jeunes en formation ou personnes en insertion, tout un public accueilli chaque année à Forcalquier par le Cooksound Festival; ou encore de s'engager avec les collectivités locales via des chartes telle que celle signée par le Festival d'Avignon, Avignon le Off, la Ville d'Avignon et le Grand Avignon.

Environnement, Développement Durable, ou RSE ?
Parler d’éco-manifestations fait généralement référence à des manifestations engagées à réduire leurs impacts environnementaux tant au niveau de la pollution, des consommations de ressources naturelles ou des déchets.
Or l’environnement, de même que le social et l’économique, n’est qu’un des piliers du Développement Durable, défini en 1987 comme « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. »
En 2001, l’Union Européenne propose de réunir l’ensemble des pratiques mises en place par les entreprises dans le but de respecter les principes du développement durable, sous la terminologie RSE ou RSO (Responsabilité Sociale/Sociétale des Entreprises/ou Organisations).
Publiée en 2010, la norme ISO 26000 établit les principes, thèmes et lignes de force du concept de responsabilité sociétale autour de 7 questions centrales, et en 2012, la norme ISO 20121 établit quant à elle les principes de mises en œuvre d’une démarche RSE pour les organisateurs d’évènements.

Quelles actions RSE pour des festivals ou structures culturelles ?
S’appuyant sur les normes ISO 26000 et 20121, la Stratégie RSO du Ministère de la Culture, les autodiagnostics RSE de l’AFDAS et du Parcours Performant et Responsable de la Région Sud, la charte RSE du RIM et les travaux de l’expert Jean-Claude Herry, les membres du COFEES ont identifié pas moins de 130 actions répondant à ces questions centrales, intégrées à la nouvelle charte et réunies dans un document « La RSE adaptée aux festivals ».
Ces actions regroupées par questions centrales, si elles sont aujourd'hui le fondement du COFEES, n'engagent que ses membres. Elles ne sont que des propositions et peuvent être complétées, adaptées ou corrigées en fonction des particularités, contraintes ou enjeux des festivals ou structures culturelles.

Télécharger le document « La RSE adaptée aux festivals »