La Roue, nouveau partenaire du COFEES

par: cofees

L’ancrage territorial et l’aide au développement de l’économie du territoire sont indissociables d’une démarche responsable d’un festival telle que définie dans la charte du COFEES
Pour répondre à cet engagement, et fort de la récente expérience de deux de ses membres (Avignon le Off et Les Suds,à Arles), le collectif a décidé de s’associer avec la monnaie locale, La Roue, de la promouvoir et d’en favoriser son utilisation par les festivals et leurs publics.

La Roue est une monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC) reconnue par la loi et circulant uniquement en Provence – Alpes du Sud.
Les MLCC redéfinissent le paysage monétaire français, en apportant une gestion décentralisée, citoyenne éthique et écologique de la monnaie. Elle empêche toute spéculation, ne s’évapore pas sur les marchés financiers, n’est pas dépendante de l’économie mondiale et participe ainsi à 100% au développement local. Plus de 60 monnaies locales circulent en France, près de 2.500 dans le monde.

Ne pouvant être utilisée qu'en Provence – Alpes du Sud, la Roue est cependant interchangeable entre les territoires et circule dans les Alpes de Haute Provence ,Hautes-Alpes , Marseille , le Pays d'Aix, le Pays d'Arles, le Pays Salonais et le Vaucluse . Il est donc possible d’utiliser la Roue Marseillaise pour régler ses achats à Avignon ou à Arles, et vice et versa.

Carte de circulation de la Roue (Octobre 2019)

Intérêts pour un organisateur de festival
Selon le degré d’intégration de la monnaie locale, utiliser une monnaie locale permet entre autres à un festival de
• S’ancrer un peu plus sur le territoire et favoriser de fait le local et les circuits courts ;
• Donner une image locale, écologique et social et attirer un public nouveau ;
• Réduire les files d’attentes souvent longues pour charger le bracelet ou cashless ;
• N’a pas à acheter de jetons de paiement aux stands de restauration et réduire donc ses frais ;
• Limiter les risques de vol par rapport à des échanges en euros,
• Favoriser la circulation des publics entre les festivals l’utilisant quel que soit le territoire d’émission par sa capacité à être interchangeable

Plusieurs façons d’utiliser la Roue sur son festival
1/ Payer la billetterie en Roues en parallèle de l'euro (possible uniquement si le festival possède des guichets pour les billetteries en attendant la Roue numérique)
2/ Accepter la roue au sein du festival en tant que monnaie complémentaire en parallèle de l'euro, pour acheter les consommations et produits aux différents stands présents sur le festival, ainsi qu'aux buvettes.
3/ Utiliser la Roue comme monnaie unique au sein du festival pour acheter les consommations et produits aux différents stands présents sur le festival, ainsi qu'aux buvettes en supprimant ainsi toutes circulations d’euros sur le festival.

Plus de détails sur l’utilisation, les intérêts et modalités sur la fiche explicative «Comment utiliser la Monnaie Locale la Roue sur son festival ?»

La Roue, une monnaie adoptée par les festivals du COFEES
Deux festivals du collectif ont déjà adopté la Roue, Avignon le OFF et le Festival Les Suds, à Arles. Ce dernier témoigne de son expérience (propos recueillis auprès de Rémy Gonthier, Administrateur du Festival Les Suds à Arles)

  • Depuis quand proposez-vous la roue et pour quels achats ?
    "Nous avons débuté cette démarche en 2019 avec la mise en place d’une borne de change au Théâtre Antique chaque soir de concerts : les festivaliers pouvaient donc effectuer, en Roues, leurs achats de billets et boissons dans les divers lieux du festival."
  • Qu’est-ce qui vous a amené à adopter la Roue ?
    "Notre festival œuvre au développement local, c’est donc naturellement que nous nous sommes inscrits dans cette démarche qui défend les circuits courts ainsi que le commerce de proximité et permet de valoriser les producteurs locaux engagés de manière éthique."
  • Comment cela est-il perçu par les festivaliers ? Cela a-t-il bien fonctionné ?
    "Nous avons eu de très bons retours de la part de l’association tant sur le volume de Roues mises en circulation que sur les informations transmises aux festivaliers qui ont été curieux de découvrir cette monnaie locale et/ou satisfaits de voir que nous l’acceptions. Les transactions ont été facilitées par le stand d’information mis en place."
  • Par quoi souhaiteriez-vous conclure ?
    "Le développement des monnaies locales s’inscrit dans la logique de festivals éco-responsables que nous prônons à travers COFEES en participant à la promotion d’un réseau solidaire de producteurs et de consommateurs engagés pour la transition écologique."

Plus d’informations sur le site de La Roue
Fiche explicative «Comment utiliser la Monnaie Locale la Roue sur son festival ?»