Environnement, Le Citron s’engage

par: cofees

Organisé par le Citron Jaune – Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public -, Les Envies Rhônement est un festival enraciné dans la nature camarguaise. Il y fait sa place dans le paysage, comme on profiterait d’un intervalle entre deux branches pour construire une cabane. Le temps d’une journée, d’une nuit entière parfois, une parenthèse s’ouvre dans le quotidien, dévoilant un champ d’expériences, inattendues, conviviales, merveilleuses mêmes.

C’est un événement qui relie les territoires éloignés, sur l’une des communes les plus étendues de France.

C’est un rendez-vous artistique pluridisciplinaire, où l’on croise la danse, les arts plastiques, les arts du cirque et de la marionnette, la musique, le théâtre, le cinéma, sans oublier des balades et des performances. Les œuvres conçues ou non in situ, sont choisies comme on compose un bouquet. Expérimentales ou ludiques, elles peuvent parler à tous, au néophyte comme à l’amateur, au plus jeune ou au plus fin connaisseur. C’est un espace-temps offert aux artistes pour leur permettre de créer avec le paysage et devenir des passeurs entre la nature et nous. C’est un moment de dialogue entre les artistes et les scientifiques spécialiste de la nature, entre des visions du monde et des savoirs. C’est un temps fort qui conjugue l’art et les liens sociaux, élaboré main dans la main en collaboration avec les associations, les collectivités locales, les équipes des espaces protégés.

En un mot, Les Envies Rhônements, c’est une manifestation culturelle unique, plurielle et mouvante, en symbiose avec le milieu deltaïque où elle est née.

Le souci de la cohérence entre les préoccupations écologiques du festival et son organisation pratique existe depuis la première édition du festival en 1999, alors que les « éco-festivals » n’avaient pas encore vu le jour. Sur ce plan, Les Envies Rhônements font partie des pionniers. Aujourd’hui, le festival applique une éco-conception de la communication et veille à l’intégration harmonieuse des visiteurs ponctuels que sont les artistes, le techniciens et le public, dans le milieu naturel. En collaboration avec les équipes des espaces naturels, les Citron Jaune et ses partenaires ont imaginé des solutions pour prendre en charge particulièrement la gestion des déchets, l’économie d’eau et la prévention des incendies. Un équilibre a été trouvé pour respecter les contraintes des espaces naturels tout en assurant le bon accueil du public et des artistes dans des lieux isolés où il faut parfois apporter l’eau potable et l’électricité. On installe des toilettes sèches, on protège les arbres, on utilise de la vaisselle « en dur » ou recyclable, on composte les déchets des restaurateurs.

Engagé dès la première heure dans une réflexion éco citoyenne, le Citron Jaune propose une démarche singulière qui fonde son originalité dans le fait d’inscrire la dimension “développement durable” au cœur même du projet artistique et culturel, favorisant toutes les transversalités possibles.

Aujourd’hui la reconnaissance de cette approche permet au Citron Jaune de bénéficier de dispositifs qui vont l’aider à aller plus loin dans la réduction de son empreinte écologique et lui permettre de créer les conditions de la sensibilisation des équipes, des publics et des partenaires. Ces réductions d’impact concernent les manifestations, la vie quotidienne, les accueils en résidence mais aussi l’infrastructure. En 2019, l’équipe du Centre National prépare le chantier de rénovation du bâtiment avec comme préoccupation l’amélioration des performances énergétiques de ce dernier. Pour un Citron Jaune encore plus vert !

Les Envies Rhônements : Bord and Now : du 9 au 15 juin 2019 à Port-St Louis du Rhône (13)
Site du festival