En Avignon, les Festivals, la SNCF et Transdev s’associent pour une meilleure mobilité des publics

par: cofees

200.000, c’est le nombre minimum de festivaliers attendus à Avignon en ce mois de juillet. Ce flux de visiteurs n’est pas sans provoquer embouteillages et difficultés de stationnement, rendant la ville inaccessible à certaines heures et décourageant certains publics à profiter de ce mois de festivités.

Conscient de ces freins et de l’impact généré sur le territoire, dans la continuité de la Charte des éco-festivals signés avec la Ville d’Avignon et le Grand Avignon, les quatre festivals membres du COFEES du territoire (le Festival d’Avignon, le festival OFF d'Avignon, le Green Fest et le Festival Résonance) ont entamé un travail collaboratif avec la SNCF et Transdev, partenaire du Collectif.

Comment inciter les festivaliers à prendre le train plutôt que leur voiture ? Première étape, en les informant (rassurant) sur les moyens d’effectuer les derniers kilomètres entre gares et lieux de représentation.

Ainsi la carte interactive du festival OFF d'Avignon , qui signale les théâtres, hébergements et même vélos en libre-service ou points de collecte des déchets, s’est étoffé cette année, incluant les principaux sites de autres festivals, ainsi que toutes les liaisons ferroviaires et routières disponibles, locales voire nationales.

Le Festival d’Avignon propose quant à lui, outre une carte de ses 20 lieux de représentation , des plans d’accès à pieds au Palais des Papes à partir entre autres de la gare Avignon-Centre.

Des informations sont également prévues dans les gares SNCF et via les réseaux sociaux.

Cette première étape de collaboration pourra se voir renforcée et développée pour 2020 sur Avignon, mais également dans les autres territoires accueillant les Festivals du COFEES, à l’issue de l’enquête sur les déplacements des festivaliers prévue cet été , dont les premiers résultats sont attendus à l’automne prochain.

Cliquez ici pour plus d’informations pour se rendre à Avignon